• Dans Casablanca déshumanisé par l’intégrisme religieux, la révolte gronde? Un tableau tout en tensions où affleurent des figures porteuses d’espoir.

    Rencontre vidéo avec son réalisateur Nabil Ayouch et son actrice et scénariste Maryam Touzani.

    « »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :